View Notice

Consultant National pour la Revue de la littérature sur conflits et la cohésion sociale en Guinée - Conakry, GUINEE
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :Guinée-Conakry - GUINEA
Deadline :29-Apr-17
Posted on :19-Apr-17
Development Area :CONSULTANTSCONSULTANTS
Reference Number :37112
Link to Atlas Project :
00047665 - Gouvernance & renforcement capacités institutionnelles
Documents :
TDR/ IC National
Overview :

L’analyse de l’histoire sociopolitique de la Guinée depuis son accession à l’indépendance, révèle que le pays a été souvent confronté à des situations de violations graves des droits de l’homme. Cet état de fait s’est aggravé au fil des années avec des violences à caractère communautaire ainsi qu’une récurrence des violences basées sur le genre. Cette situation a engendré une fracture des relations entre l’Etat et les citoyens, ainsi qu’entre les différentes communautés nationales. Or, la construction d’une Guinée fondée sur les principes démocratiques est tributaire d’un renforcement de l’unité nationale, dont la charge incombe à tous les citoyens.

Ces événements récurrents, les pratiques de mauvaise gouvernance et l’impunité ont durement affecté la cohésion sociale, la confiance des citoyens envers l’Etat et la citoyenneté. Avec l’avènement de la démocratie, l’exercice des libertés fondamentales donne lieu à des dérapages réguliers dans le comportement des citoyens et l’incivisme est devenu une forme d’expression des libertés et de démocratie.

Dans un tel contexte, s’il est reconnu que les interventions du Fonds de Consolidation de la Paix Guinée ont permis significativement de contribuer à la Consolidation de la Paix, la situation reste fragile et les acquis mériteraient d’être consolidés, notamment dans les domaines de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale ainsi que celui de la réforme du secteur de la Sécurité (Police, justice), tout en prenant en compte les défis émergents (transfrontaliers, radicalisation etc.). Le Plan Prioritaire de Consolidation de la Paix 2 (PPCP2) ayant été clôturé en décembre 2016, il est apparu nécessaire de recourir à des projets IRF pour assurer une phase de transition qui couvre la période janvier - juin 2017, et qui permettrait la formulation d’un programme susceptible d’ancrer définitivement les acquis du PPCP2.

Dans cette optique, la poursuite des efforts d’accompagnement des mécanismes traditionnels de prévention et de résolution des conflits, le rôle croissant joué par la société civile dans la prévention des conflits, les multiples structures communautaires de prévention et de gestion des conflits et l’engagement des acteurs politiques guinéens pour le dialogue qui ont permis d’éviter que le pays bascule vers une violence généralisée comme dans d’autres pays de la sous-région devient impératif.

Aussi, la création depuis Janvier 2016 d’un Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté confirme la volonté de l’Etat guinéen de prendre à bras le corps la question du parachèvement de la construction d’une nation guinéenne débarrassée des peurs de l’ethnicisme.

A la faveur des progrès significatifs enregistrés par la Guinée dans le domaine de la stabilité politique et la construction d’un Etat de droit, il y a une nécessité de doter les institutions nationales et les communautés d’une stratégie nationale cohérente de prévention et de gestion des conflits, de consolidation de la paix et de la citoyenneté, et d’une infrastructure nationale de paix capable de contribuer efficacement au renforcement de la cohésion sociale. C’est dans cette perspective que le Fonds de Consolidation de la Paix (PBF), a accordé au PNUD un appui financier pour la mise en œuvre, en partenariat avec le Ministère de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté (MUC), le projet d’appui au renforcement des infrastructures de paix, de la cohésion sociale et de la citoyenneté.

Pour les besoins de la mise en œuvre dudit projet, le PNUD recrute un consultant pour la réalisation d’une revue de l’ensemble de la littérature pertinente sur les conflits et la cohésion sociale en République de Guinée.