View Notice

806/RFP/PDSPE/2019-Recrutement prestataire (ONG ou Association) pour la réalisation d’une campagne d’éducation financière dans les régions d’Androy, Menabe, Anosy et Atsimo Andrefana
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :Madagascar - MADAGASCAR
Deadline :12-Sep-19
Posted on :03-Sep-19
Development Area :OTHER
Reference Number :58947
Link to Atlas Project :
00087361 - PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT, SECTEUR PRIVE ET EMPLOI
Documents :
Demande de proposition et Termes de références-806-PDSPE-2019
Overview :

Chère Madame/Cher Monsieur,

 

Nous vous demandons de bien vouloir nous adresser votre soumission au titre de :

Recrutement prestataire (ONG ou Association) pour la réalisation d’une campagne d’éducation financière dans les régions d’Androy, Menabe, Anosy et Atsimo Andrefana

suivant les Termes de Référence (TDRs) ci-joint (Annexe 1).

Veuillez utiliser le formulaire figurant dans l’annexe 2 jointe aux présentes pour les besoins de la préparation de votre soumission.

Les offres techniques et financières sous plis fermés peuvent être déposées jusqu’au 12 Septembre 2019 à 15h00, heure de Antananarivo, à l’adresse suivante :

Par courrier/ Messager/remise en main propre : 

PNUD - PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT

MAISON COMMUNE DES NATIONS UNIES 3ème ETAGE

BP 1348 - RUE DR RASETA, ROUTE DE MAJUNGA

ANTANANARIVO/MADAGASCAR                                                                                       

      Par email : offres.mg@undp.org                                                                                                             

Les enveloppes contenant la soumission financière et la soumission technique DOIVENT ETRE COMPLETEMENT SEPAREES et chacune doit être remise fermée et clairement revêtue de la mention « SOUMISSION TECHNIQUE » ou « SOUMISSION FINANCIERE », selon le cas.

Chaque enveloppe doit clairement indiquer le nom du soumissionnaire et la référence de l’appel d’offre 806/RFP/PDSPE/2019.

Dans l’hypothèse où vous auriez besoin d’explications, nous vous invitons à transmettre vos questions à l’adresse email suivante : upm.mg@undp.org

            Votre soumission doit être rédigée en Français et assortie d’une durée de validité minimum de 120 (cent vingt) jours.

1 - Contexte et justification

Le programme « Planification du Développement, Secteur Privé et Emploi »- PDSPE, est mis en œuvre par le Ministère de l'Economie et des Finances ; et est financé par le PNUD, pour contribuer à la lutte contre la pauvreté et à la réalisation des ODD à Madagascar, en considération des priorités nationales inscrites dans les plans cadres du pays.

Opérationnel depuis 2015, l’objectif du Programme est de développer une dynamique économique avec une transformation structurelle favorable au renforcement des capacités productives durables et à la promotion des opportunités de création d’emplois et de revenus en faveur des populations vulnérables y compris les femmes et les jeunes, dans les zones d’intervention, à travers le développement, à tous les niveaux (local, régional, national), de système intégré et inclusif de planification, de coordination et de suivi-évaluation des actions de développement, et des mécanismes pérennes de fourniture de services de proximité à la base, notamment la micro finance inclusive et la formation et l’encadrement technique, le renforcement des capacités des producteurs locaux et l’appui au développement de l’entreprenariat.

L’éducation financière

De façon générale, la majorité des besoins des populations vulnérables (femmes, paysans, jeunes,…) ne sont pas satisfaits non seulement par un manque de points de services, mais à cause de multiples contraintes qui empêchent la jonction de la demande et de l’offre de crédit. Cette frange de la population n’a pas toujours la capacité d’établir leur besoin, et connait mal les sources de financement et la bonne utilisation du crédit. Il y a également un manque de dialogue entre les acteurs de la demande et ceux de l’offre. En outre, des études ont mis en évidence que fréquemment les clients issus de ces populations ne comprennent pas ou ne savent pas tirer profit de la variété de produits financiers qui sont mis à leur disposition. D’où l’importance d’une éducation financière en faveur de la population. L’éducation financière occupe une place croissante dans les réflexions et l’agenda des acteurs de la microfinance, car elle est étroitement associée à la prise de conscience actuelle qui pousse la microfinance à replacer le client au centre de son offre de services. Elle est particulièrement liée à la protection des clients.

Par ailleurs, faisant suite à l’atelier d’induction des facilitateurs issus des différentes entités partenaires, pour s’assurer une appropriation large des enjeux lies aux ODD, la maitrise du processus de leur localisation ainsi que de l’identification des cibles prioritaires, une seconde série d’ateliers ayant comme principal objectif d’identifier des paquets d’activités relatives à la mise en œuvre des cibles ODD priorisées au niveau des 4 régions citées en objet ont été menée. Parmi les activités identifiées, le développement et l’offre des services financiers adaptés aux besoins des populations s’avèrent être une priorité dans le cadre de développement économique. Cependant avant d’y accéder, il est primordial d’informer et d’éduquer au préalable la population sur l’utilisation de ces services financiers, afin qu’elle puisse prendre les bonnes décisions financières.

Aussi, dans son plan de travail 2019, le programme PDSPE envisage-t-il d’appuyer la réalisation d’une campagne d’éducation financière ayant pour but de préparer la population à l’utilisation des services financiers dans les 4 régions à savoir Androy, Anosy, Atsimo Andrefana et  Menabe,  d’où cette activité.

2- Objectifs

  • Objectif général

L’objectif général de cette campagne est d’offrir l’éducation financière aux populations vulnérables notamment les jeunes et les femmes exerçant des activités génératrices de revenus, les producteurs ruraux, … en vue de leur permettre de mieux gérer leurs ressources, de comprendre leurs options financières et d’améliorer leur bien-être.                                

  • Objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques visés par cette campagne sont de :

  • Enseigner les bonnes pratiques de gestion monétaire au sujet des revenus, des dépenses, de l’épargne et de l’emprunt aux populations cibles ;
  • Faire connaitre aux populations cibles les institutions financières (IMF et banques), les services financiers existants et les conditions d’accès;
  • Instruire correctement les clients sur l’utilisation des produits et services financiers offerts par les institutions financières ;

3-  Résultats attendus

  • Les bonnes pratiques de gestion monétaire au sujet des revenus, des dépenses, de l’épargne et de l’emprunt sont enseignées aux populations cibles : 20 000 bénéficiaires sont capables d’élaborer un budget personnel ou familial.
  • Les institutions financières (IMF et banques) et leurs services financiers sont connus des populations cibles : 20 000 bénéficiaires connaissent les institutions financières de leur localité, les produits qui y sont offerts et les conditions d’accès.
  • Les clients sont correctement instruits sur l’utilisation des produits et services financiers offerts par les institutions financières : 10 000 nouveaux bénéficiaires ont ouvert un compte au niveau des IMFs et sont capables de lire un relevé de compte d’épargne.

4- Le mandat

Le prestataire aura pour mandat de mettre en place et de dérouler les programmes d’éducation financière en faveur de la population dans les 4 régions suscitées à savoir Anosy, Androy, Atsimo Andrefana et Menabe, particulièrement les femmes, les jeunes et producteurs ruraux.

Il sera chargé de :

  • la conception des modules de formation et des supports de communication y afférents ; 
  • la répartition des thèmes à diffuser entre les différentes zones d’intervention ; 
  • l’identification et le choix des sites de formation et de sensibilisation ;
  • la conception et la réalisation du marketing des différentes sessions (annonce dans les journaux,…) ;
  • l’identification, le choix et la convocation des participants ; 
  • l’accueil des participants au sein des sites de formation ; 
  • règlements des différents frais inhérents à la formation (salle de formation,…) ;
  • la préparation et animation des sessions de formation ; 
  • l’évaluation post formation des ateliers de formation : environ trois mois après les sessions de formations, des actions d’évaluation seront menées auprès de chaque institution et participant pour évaluer l’impact des formations.

Dans le but de la pérennisation des actions de formation, le prestataire devra mettre en place un système facilitant la duplication en cascade des thèmes mis en œuvre, en interne au sein des IMFs participantes entre autres. Au moins 20 000 personnes devront être bénéficiaires de l’éducation financière et respecter les indicateurs de résultats qui figurent au point 3.  

Un contrat de performance sera signé avec le prestataire.

5- Durée de la mission

La durée de la mission est de quatre (03) mois calendaires à partir de la signature du contrat. L’intervention se déroulera selon un chronogramme détaillé proposé par le prestataire.  

6- Méthodologie

Le prestataire proposera une méthodologie dans une proposition technique et financière à soumettre au PDSPE. Toutefois, la méthodologie à proposer doit intégrer les aspects suivants :

  • Entretiens avec les principaux acteurs, essentiellement avec les IMF ayant un département formation ;
  • Etablissement de partenariat avec les autres organismes fournisseurs de formation ;
  • Elaboration de module de formation bien ficelé sur l’éducation financière selon les cibles ;
  • Elaboration et production des supports de communication adéquats selon les cibles ;
  • Elaboration et la mise en œuvre d’un programme de formation interactive et des campagnes de sensibilisation sur les 4 régions précitées à savoir Androy, Anosy , Atsimo Andrefana et Menabe;
  • Rédaction des rapports et feedback à chaque étape de la mission avec les équipes du PDSPE.

 7- Modalités d’exécution.

 Le prestataire présentera une offre technique et financière à cet effet, et à l’issus de l’évaluation, un contrat de prestation de service d’exploitation sera établi avec le programme PDSPE/PNUD à cet effet .