View Notice

809/IC/PDSPE/2019 -Recrutement d’un(e) consultant(e) national(e) Expert en planification stratégique en appui à l’élaboration de la stratégie de changement de comportement dans L’ANDROY SCCAN
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :Madagascar - MADAGASCAR
Deadline :16-Sep-19
Posted on :05-Sep-19
Development Area :CONSULTANTSCONSULTANTS
Reference Number :58993
Link to Atlas Project :
00087361 - PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT, SECTEUR PRIVE ET EMPLOI
Documents :
Notice de Selection et Termes de Référence-809-IC-2019
Conditions Générales des Consultants
Overview :

NOTICE DE SELECTION

Recrutement d’un(e) consultant(e) national(e) Expert en planification stratégique en appui à l’élaboration de la stratégie de changement de comportement dans L’ANDROY SCCAN  

Référence du dossier : 809/IC/PDSPE/2019

Délai de réception des offres :  16 Septembre 2019

Pays                                                    Madagascar

Intitulé de la mission :                         Elaboration de la stratégie de changement de comportement dans L’ANDROY SCCAN  

Type de Contrat :                                Contrat Individuel

Niveau de poste et d’expérience :        National

Durée de la mission                             48 jours ouvrables  

Type et Lieu d’affectation :                 sur site, à Toliara

Prière envoyer vos propositions (propositions technique et financière) dûment signées à l’adresse e-mail Offres.mg@undp.org avec mention de la référence et intitulé du dossier ou encore à l’adresse ci-dessous :

Programme des Nations Unies pour le Développement

Maison Commune des Nations Unies,

Rue Dr Rasseta, Route de Majunga

Andraharo, Antananarivo

Votre proposition devra être reçue au plus tard le 16 Septembre 2019, à 15h00, heure d’Antananarivo.

N’hésitez pas à écrire à l’adresse upm.mg@undp.org pour toute information complémentaire.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Les Termes de Référence sont joints en annexe 01 de cette notice pour plus de détail sur la mission.

Ils décrivent principalement le contexte de la mission, les responsabilités assignées à la mission, les produits attendus de la mission ainsi que le profil des candidats recherchés.

1.Contexte et justification de la mission

Le programme « Planification du Développement, Secteur Privé et Emploi » - PDSPE, est mis en œuvre par le Ministère de l'Economie et financé par le PNUD, pour contribuer à la lutte contre la pauvreté et à la réalisation des ODD à Madagascar, en considération des priorités nationales inscrites dans les documents stratégiques du pays.

Opérationnel depuis 2017 dans la Région de l’Androy, l’objectif du Programme est de développer une dynamique économique avec une transformation structurelle favorable au renforcement des capacités productives durables et à la promotion des opportunités de création d’emplois et de revenus en faveur des populations vulnérables y compris les femmes et les jeunes, dans les zones d’intervention, à travers le développement, à tous les niveaux (local, régional, national), de système intégré et inclusif de planification, de coordination et de suivi-évaluation des actions de développement, et des mécanismes pérennes de fourniture de services de proximité à la base, notamment la micro finance inclusive et la formation et l’encadrement technique, le renforcement des capacités des producteurs locaux et l’appui au développement de l’entreprenariat.

Dans le but de contribuer au développement d’initiatives innovantes de promotion des moyens de subsistance des populations vulnérables, le PDSPE/PNUD, travaille en partenariat avec le CURA – le Centre Universitaire de la RégionAndroy, pour la prise en compte de l’aspect socio-culturel dans les actions de développement.

En effet, l’aspect socio-culturel est un élément incontournable du développement, pouvant en être un moteur ou un frein.  Les acteurs de base concernés dans cette initiative sont les Ntandroy, population de l’Extrême Sud de Madagascar, réputés traditionalistes et conservateurs, avec ce que cela comporte de valeurs ou d’anti-valeurs. Plusieurs projets de développement ont échoué dans cette partie de l’île, et la question se pose toujours de savoir qui sont les « opposants ».  Dans le souci de connaître le fond des problèmes et d’identifier des stratégies pour des comportements adaptés, le CURA en partenariat avec PDSPE/PNUD a réalisé diverses activités de consultation au niveau des différents communautés, clans, autorités locales … afin de recueillir leur avis et adhésion et d’élaborer une stratégie pour le changement de comportement. A cet effet, lors de l’atelier régional organisé avec les autorités traditionnelles en décembre 2018, sept résolutions et engagements ont été pris et ainsi devront faire l’objet  d’une convention sociale  appelé «Lilin-draza’ i Androy » qui sera rédigée et homologuée avant son application. De plus, ils doivent être traduits en document de stratégie de changement de comportement. Cependant, avant son application, la convention devra être soumise à un contrôle de légalité, et la stratégie de mise en œuvre devrait-être formulée.                         

 

2.Objectifs de la mission

L’objectif général de la mission est d’apporter un appui technique et méthodologique au CURA, dans l’élaboration et la rédaction du document de stratégiede changement de comportement dans l’Androy concrétisant les engagements pris par les autorités traditionnelles ainsi que le plan de mise en œuvre y afférent.

Les objectifs spécifiques sont :

  1. Appuyer l’élaboration du document de stratégie de changement de comportement dans l’Androy, la SCCAN, en ligne avec les résolutions de l’atelier régional  développées à partir des analyses des résultats des ateliers des districts, pour le changement de comportement réalisé en décembre 2018 à Ambovombe Androy, notamment :
    1. En faisant la synthèse des documents de diagnostics de la situation à travers les dialogues communautaires, les ateliers districts et l’atelier  régional ;
    2. En rédigeant le corpus de la stratégie avec la consolidation des parties déjà élaborées par le CURA
  2. Appuyer l’élaboration du Plan de Mise en Œuvre - PMO, pour une période de 2 ans.

3.Résultats attendus

La mission devra être conduite avec célérité et efficacité, de manière à obtenir une adhésion des acteurs concernés aux propositions faites dans les documents ci-après listés qui font partie de l’output de la présente prestation :

(i) le document stratégique est réalisé, en conformité avec les principes, méthodes et outils du développement durable et en ligne avec les résolutions de l’atelier régional ;

(ii) Un document de déclinaison des options stratégiques de la SCCAN en programmes et projets de développement appropriés et cohérents.

(iii) Une synthèse du document final dans un Plan d’actions chiffré et daté ;

(vi) Un cadre logique et des indicateurs de résultats, permettant d’apprécier la cohérence entre les options stratégiques de la SCCAN et les objectifs des programmes de développement retenus.

4.Principales activités du consultant

Sous l’autorité et la supervision directe du CURA et du PDSPE/ PNUD, le consultant apportera les connaissances et le savoir-faire requis pour aider le CURA à assurer une élaboration réussie de la SCCAN et son plan d’action prioritaire. A ce propos, il collaborera principalement avec l’équipe du CURA  et devra, de manière spécifique s’acquitter des tâches suivantes :

(a) en ce qui concerne l’élaboration du document de la SCCAN:

  • Etablir le document de la SCANN, en collaboration  et sous la supervision de l’équipe CURA
  • A partir des résolutions de l’atelier régional développées à partir des analyses des résultats des ateliers des districts, pour le changement de comportement réalisé en décembre 2018 à Ambovombe Androy, définir les axes d’orientations de la stratégie et rédiger le cadre stratégique de la SCCAN en collaboration avec le CURA. Le Consultant doit s’assurer notamment de l’intégration effective et judicieuse des conclusions et recommandations de l’atelier.
  • S’assurer de la cohérence globale du document avec le cadre légal en vigueur;

(b) en ce qui concerne l’élaboration du Plan de Mise en œuvre -PMO:

  • Définir le plan de travail opérationnel (activité prévue, chronogramme, partie responsable,…) à la lumière des options stratégiques de la SCCAN;
  • Prioriser les programmes et projets ayant un effet de levier important pour la réalisation des ODD et les priorités nationales et régionales ;
  • Identifier, avec les secteurs concernés, les actions prioritaires novatrices permettant de réaliser les ambitions sectorielles et globales de la SCCAN;
  • Passer en revue les indicateurs de progrès liés à la mesure de la performance des secteurs et d’apporter des corrections au besoin, en tenant compte de tout l’exercice de cohérence effectué entre les options stratégiques de la SCCAN et les programmes et projets de développement;
  • Affiner le cadre logique du PMO pour rendre plus aisé l’appréciation de la cohérence entre les options stratégiques de la SCCAN et les objectifs des programmes et projets de développement retenus pour leur opérationnalisation dans le cadre des secteurs. Les liens entre les objectifs, les indicateurs et les coûts des programmes et projets doivent également rester visibles de même que les facteurs de risque et les hypothèses y afférents.

5.Livrables

Les livrables à soumettre par le consultant, dans le cadre de cette mission, sont :

Livrables

Qualités des livrables

Echéance

1-Rapport de démarrage avec CURA

-Le rapport incluant le plan de travail, le processus de validation des documents ( SCANN et PMO), le chronogramme de réalisation des différentes activités ainsi que les programmes de mission

-Le rapport doit  être validé par le consultant et le CURA

1 semaine après signature du contrat

2-La version provisoire de la SCCAN et la version préliminaire du PMO 

-Les documents devront tenir comptes des résolutions et engagements de l’atelier de validation en décembre 2018

- SCAN : Le document devra inclure tous les éléments essentiels d’un document stratégique :

  • Cadre logique
  • Indicateurs
  • Budget
  • Plan de suivi et évaluation

- PMO : le  plan devra :

  • Etre Facile à lire
  • Préciser les activités prévues, le chronogramme de mise en œuvre, les partie responsables, et  le budget

 

4 semaines après signature du contrat, 

2-La version finale de la SCCAN révisé après validation 

  • Le document devra inclure les observations et recommandations de l’équipe CURA et PNUD/PDSPE

6 semaines après signature du contrat

3-La version finale du PMO révisé après validation 

  • Le document devra inclure les observations et recommandations de l’équipe CURA et PNUD/PDSPE

7 semaines après signature du contrat

4-Le rapport Final 

 

  • Le rapport devra décrire la façon dont l’expert s’est acquitté de sa mission et contenant des recommandations aux parties prenantes pour un renforcement de la coordination interne et externe du développement en vue d’une exécution réussie de la SCCAN

8 semaines après signature du contrat

6.Approche méthodologique et documentation

L’élaboration de la SCCAN et de son plan d’action se fera de façon inclusive et participative. Le consultant veillera à conduire ses activités en concertation permanente avec les parties concernées et intéressées. Tous les rapports produits feront d’abord l’objet d’une validation par le CURA et le PDSPE avant d’être partagés et diffusés aux autres parties prenantes.

Le CURA et le PDSPE/PNUD mettront à la disposition du consultant toute la documentation requise et disponible pour la bonne conduite de la mission. Il s’agit notamment des documents ci-dessous :

  • Rapport sur les dialogues communaux
  • Rapport des ateliers par districts
  • Rapport de l’atelier régional de validation.

7.Profil requis du consultant

Le consultant devra être de niveau Bac+4 minimum ou équivalent, Economiste-Planificateur, Gestionnaire de Projets, Sociologue, anthropologue ayant au moins dix ans d’expérience.

Il doit en outre :

  • Avoir au moins cinq ans d’expérience dans le domaine du développement et notamment en matière de planification stratégique et opérationnelle incluant l’élaboration de stratégie de lutte contre la pauvreté et de développement durable ;
  • Être familier avec la gestion axée sur les résultats ;
  • Avoir une connaissance approfondie des approches/méthodologies en matière de formulation de stratégie de développement ;
  • Avoir une connaissance approfondie des approches/méthodologies en matière de priorisation de programmes/interventions en matière de développement ;
  • Disposer de grandes capacités en matière de formulation de programmes et projets de développement ;
  • Avoir une maîtrise des principes, concepts, approches, méthodes et outils du développement durable
  • Avoir de bonnes connaissances de la région de l’Androy, notamment les Us et coutumes ;
  • Disposer de fortes aptitudes au dialogue et de grandes capacités de négociation ;
  • Avoir de capacités avérées en matière de formation ;
  • Avoir une grande capacité de travail en équipe, être proactif, et avoir les capacités pour respecter les délais impartis ;
  • Avoir une maîtrise du Français et de grandes capacités de rédaction dans cette langue ;

8.Début de la mission, durée et lieu d’affectation

La mission durera huit semaines avec 48 Homme/jours de travail effectifs (déplacement compris), se déroulera en totalité à Madagascar et la prestation doit être terminée au plus tard le 15 octobre 2019. Le consultant sera affecté auprès de l’équipe CURA notamment à l’Université de Toliara.