View Notice

Sélection d’un cabinet pour la cartographie de solutions innovantes existantes au Togo
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :BUREAU DU PNUD - TOGO
Deadline :19-Nov-19
Posted on :30-Oct-19
Development Area :SERVICESSERVICES
Reference Number :60706
Link to Atlas Project :
00118948 - Accelerator Lab - Togo
Documents :
Demande de propositions
Overview :

 

REUNION D'INFORMATION SUR LE DOSSIER LE JEUDI 7 NOVEMBRE A 16 HEURES AU SIEGE DU PNUD A LOME

Le Plan stratégique du PNUD pour 2018-2021 tient compte de la complexité du développement et engage l’organisation à accompagner les pays à trouver des solutions diligentes et plus durables pour réaliser l’Agenda 2030. D’importantes tendances du développement, telles que l’urbanisation, les changements climatiques et la hausse des inégalités, posent des défis majeurs pour la réalisation de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD).

Le PNUD a commencé à incuber plusieurs initiatives stratégiques visant à démontrer qu’il dispose des capacités nécessaires pour développer une nouvelle génération de solutions permettant de surmonter les difficultés auxquelles le monde est confronté. L’une de ces initiatives stratégiques clés est le réseau de laboratoires nationaux d’accélérateurs (Country Accelerator Lab Network). L’initiative vise à reconnaître que, pour surmonter des obstacles au développement qui sont de plus en plus interdépendants, des solutions miracles linéaires et ponctuelles ne suffisent pas. En effet, l’initiative préconise plutôt l’adoption d’approches interdisciplinaires et de solutions non linéaires dans le cadre des efforts collectifs des partenaires et la mise à profit des perspectives locales et des connaissances endogènes et des personnes qui sont le plus au fait des problèmes et des solutions. De plus, l’initiative constitue une reconnaissance et un investissement dans la dynamique émergente au sein d’un nombre croissant de Bureaux de pays du PNUD consistant à regrouper des méthodologies d’avant-garde et à la pointe de la technologie, avec des connaissances et une expertise contextuelles et nationales pour accélérer l’impact et les progrès dans la réalisation des Objectifs de développement durable.  

Nous formons actuellement le réseau mondial d’apprentissage le plus vaste et le plus diligent de laboratoires d’accélérateurs (avec la mise en place initiale de 60 laboratoires dans 60 pays) intégré dans les plateformes d’architecture mondiale et nationales du PNUD. La nouvelle offre s’appuie sur les dernières réflexions provenant des domaines des sciences de la complexité, des innovations des principaux utilisateurs et des informations collectives pour accélérer l’impact du développement.

Notre réseau permet de faire ressortir et de renforcer les solutions locales à grande échelle tout en mobilisant les acteurs dans le cadre d’un partenariat étendu et dynamique pour le partage des connaissances, des ressources et des expériences. L’idée est de transformer notre approche collective en y introduisant de nouveaux protocoles, sur la base d’éléments probants et de l’expérience pratique, qui accélèrent les essais et la diffusion de solutions au sein et entre des pays. Ceci permet à la communauté mondiale de tirer, d’une façon diligente, des enseignements collectifs des connaissances et du savoir-faire à l’échelle locale avec toute l’ampleur requise pour nos sociétés et notre planète. Ces ambitions seront réalisées grâce aux activités suivantes :

  • mise à profit des solutions locales, en déterminant les aspects probants à répliquer ;
  • conduite d’essais rapides et d’itérations pour mettre en œuvre les expériences réussies en vue d’aller au-delà des solutions évidentes ;
  • combinaison des meilleures interprétations, d’idées et de connaissances spécialisées pour générer des connaissances collectives ;
  • accélération des progrès par la mise à profit des connaissances spécialisées, de la créativité et des informations collectives.

« L’Accelerator Lab » entreprend: i) des interventions externes visant à relever les défis prioritaires en matière de développement pour surmonter les principales difficultés au développement et ii) des expériences internes pour intégrer de nouvelles façons d’assurer le développement au sein du portefeuille existant au PNUD.

Le laboratoire d’accélération du Togo cherche à répertorier toutes les solutions locales contribuant à l’atteinte des objectifs de développement durable 11, 13, 14, 15 et  de façon spécifique contribuant à la création d’emploi verts, à la résolution des problèmes que rencontrent les communautés et les cités tels que la destruction de l’environnement, la gestion des déchets solides, liquides, plastiques et les effets des changements climatiques.
OBJECTIFS DE LA MISSION
 L’objectif général de la mission est de réaliser la cartographie des parties prenantes et de recenser les solutions endogènes, traditionnelles ou modernes existantes dans :

  • la création d’emplois verts au Togo
  • la protection de l’environnement, la gestion des déchets solides, liquides et plastiques et celles qui permettent aux populations de faire face aux effets de changements climatiques de développement sur toute l’étendue du territoire Togolais.  

RESULTATS ATTENDUS
Au terme de la mission, le cabinet doit produire les résultats suivants :

  • Un fichier de cartographie des solutions dans la création d’emplois verts, la protection de l’environnement, la gestion des déchets et la résilience des communautés face aux effets des changements climatiques est disponible et exploitable
  • Une fiche descriptive détaillée de chaque solution est élaborée et renseignée comprenant le contexte et le problème auquel la solution contribue a adressée et son lien avec les ODD
  • Une fiche de présentation du porteur de la solution ou de l’entité porteuse de la solution est présentée et renseignée
  • Une cartographie des parties prenantes à la protection de l’environnement et à la résilience aux changements climatique est faite ; celles qui sont affectées directement ou indirectement par le problème et celles qui influencent directement ou indirectement le problème

REUNION D'INFORMATION SUR LE DOSSIER LE JEUDI 7 NOVEMBRE A 16 HEURES AU SIEGE DU PNUD A LOME