View Notice

Recrutement d’un Consultant (e) national(e) pour l’élaboration des plans d’affaires pour le développement des chaines de valeur & accès aux marchés en faveur des femmes bénéficiaires de plateformes multifonctionnelles /Projet PTFM Coyah et Forécariah
Procurement Process :Other
Office :UNDP GUINEE - GUINEA
Deadline :15-Nov-19
Posted on :01-Nov-19
Development Area :CONSULTANTSCONSULTANTS
Reference Number :60793
Link to Atlas Project :
00104132 - Autonomisation des femmes de Coyah-Forécariah
Documents :
TDR CONSULTANT PTFM COYAH-FORECARIAH
Overview :

Dans le cadre du projet de réhabilitation de la route Coyah- Forécariah, le PNUD a reçu un financement de la Banque africaine de développement pour réaliser la sous composante relative aux « Plateformes multifonctionnelles (PTFM) et autonomisation des femmes des Préfectures de Coyah et Forécariah ». Cette sous composante rentre dans le cadre de la prise en compte des questions du genre dans le projet d’infrastructure routière qui couvrira ces 2 zones.

Les préfectures de Coyah et Forécariah concernés par le projet de réhabilitation de la route font partie des six préfectures de la basse Guinée avec une population de 416.803 habitants dont 263.192 femmes (RGPH3,2014). Cette zone couvre quatorze (14) communes qui sont : Forécariah centre, Benty, Kaback, Farmoréah, Kakossa, Maférinyah, Moussayah, Sikhourou, Allassoyah, Kalia, Coyah centre, Manéah, Kouria et Wonkifong. Les activités économiques qui y sont pratiquées sont l’agriculture, l’élevage, la pêche, la chasse et le commerce. Ces deux préfectures disposent également des plaines et de mangroves propices au développement de la riziculture et du maraîchage. Les femmes sont très actives dans les activités de maraichage, d’extraction d’huile de palme et la commercialisation des produits agricoles. Cependant, les aléas climatiques conjugués à une pression anthropique importante avec la dégradation des sols et des ressources en eau due au développement de l’habitat concourent à fragiliser les bases du développement des communautés.

Dans le contexte rural caractérisé par la pauvreté, l’impact de la maladie à virus Ebola et l’exclusion socioéconomique de la femme, le PNUD avec le financement de la Banque Africaine de Développement a initié un projet d’installation des plateformes multifonctionnelles autour desquelles seront développés un paquet de services intégrés visant l’autonomisation des femmes, l’équité de genre et la réduction de la pauvreté.

 En effet,  pour promouvoir la diversification des activités économiques et génératrices de revenus en faveur des femmes dans la production, la transformation et de commercialisation dans la chaine des valeurs des filières agricoles porteuses, l’amélioration de leur pouvoir économique  il a été  envisagé pour une première étape des activités liées à l’initiation en esprit d’entreprise et gestion simplifiée des groupements de femmes bénéficiaires des plateformes multifonctionnelle dans 8 villages de la zone de  projet.  Cette formation d’éducation base   permettra de préparer les femmes bénéficiaires à comprendre l’importance de la prise en compte de la dimension économique dans la gestion et l’exploitation qui demeure un levier de développement économique local impactant la vie socioéconomique des communautés.

Ainsi, pour aborder les aspects de la dimension économique concernant notamment le processus de développement de chaines de valeur, l’élaboration des chaines de valeur et la stratégie commerciale autour des unités plateformes multifonctionnelles gérées par les groupements de femmes,  le PNUD envisage recruter un(e) Consultant(e) national(e) en vue de permettre aux femmes bénéficiaires de plateformes multifonctionnelles de développer des actions économiques viables soutenues par une stratégie commerciale conformément aux opportunités de développement de  chaines de valeur  autour des filières porteuses  dans  8 Communes des Préfectures de Coyah et Forécariah. (VOIR TDR CI-JOINT POUR DETAILS) pour réaliser cette mission.

Modalités de soumission :

Dans son dossier de candidature, le soumissionnaire (e) devra soumettre obligatoirement, sous peine de rejet,

Une offre technique comprenant :

  • Une lettre de motivation ou de candidature exprimant l'intérêt du consultant adressée au Représentant Résident Adjoint du PNUD ;
  • Une brève description de la méthodologie de travail et de l’approche envisagée pour exécuter le travail selon les TDR (proposition technique), ainsi que le chronogramme détaillé des activités et les résultats attendus à chaque phase du processus ;
  • Une brève présentation de l’expérience générale du candidat et de son expérience dans le domaine du développement de chaine de valeur et d’accès aux marchés ;
  • Un CV détaillé / formulaire P11 (http://sas.undp.org/Documents/P11_personal_history_form.doc) des Nations Unies dûment rempli et au moins 3 personnes de référence avec leurs adresses mail et contacts téléphoniques ;

Une proposition financière, établie sur la base d'un montant forfaitaire (lump sum), incluant les honoraires, et toutes autres dépenses pertinentes (conformément aux consignes indiquées dans les (TDR CI-JOINT POUR DETAILS).

Date limite & lieu de remise des candidatures :

Pour postuler, nous vous prions de soumettre votre candidature au plus tard le Vendredi 15 Novembre 2019 à 00h 00, temps universel, par email à l’adresse : ic.offres.gn@undp.org; avec pour objet « Consultant(e) national(e) pour l’élaboration des plans d’affaires pour le développement des chaines de valeur & accès aux marchés en faveur des femmes bénéficiaires de plateformes multifonctionnelles /Projet PTFM Coyah et Forécariah »

Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

Maison Commune, Commune de Matam Coléah Corniche Sud, Rue M002

BP 222 Conakry, République de Guinée.

A noter que :

  • Chaque envoi ne doit pas dépasser 5 MB 
  • La soumission en version physique sous plis fermé n’est pas acceptée.
  • Toute offre reçue hors délai, envoyée par un autre canal outre que celui indiqué ci-dessus (ic.offres.gn@undp.org) sera purement et simplement rejetée.

LES CANDIDATURES FEMININES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES