View Notice

Consultant International en Décentralisation
Procurement Process :Other
Office :RBA - CHAD
Deadline :21-Feb-13
Posted on :11-Feb-13
Development Area :CONSULTANTSCONSULTANTS
Reference Number :10686
Overview :

Lieu d'Affectation: Ndjamena- Tchad

Durée: 4 mois

Seuls, les candidats sélectionnés seront contactés.

Pièces à fournir :

Les Consultant(e)s intéressé(e)s doivent présenter un dossier de candidature comprenant les éléments suivants:  Une lettre de motivation,

 

 

 

Un CV incluant: i) l'expérience acquise dans des mandats similaires ; ii) trois (3) références. ;

Une proposition financière : Contrat à prix forfaitaire.

Une proposition technique : (i) Note explicative sur la compréhension des termes de référence; (ii) brève présentation de l’approche méthodologique et de l’organisation des travaux envisagée.

II. ContexteAu Tchad, la décentralisation est consacrée par la Constitution qui organise l’unicité et l’indivisibilité de l’Etat et confirme une organisation du territoire en collectivités territoriales décentralisées. Le projet de la décentralisation est ambitieux car il est prévu de le réaliser à quatre niveaux, à savoir la région, le département, la commune et la communauté rurale. Ainsi, pour chacun de ces niveaux, il est prévu la création d’un nombre égal et très élevé de collectivités territoriales décentralisées (CTD) et de structures déconcentrées de l'Etat.

D’une manière générale, le processus de décentralisation au Tchad se met en route mais très lentement. Des progrès importants ont été accomplis, notamment en matière d’élaboration du cadre législatif, réglementaire et institutionnel. Un Schéma Directeur de la Décentralisation. Des élections locales ont été organisées en 2012, dans 42 Communes. Ces élections communales et la mise en place des Conseils Communaux représentent indiscutablement un changement de phase dans l'avancement du processus de mise en œuvre de la décentralisation. Il s'agit au même temps d'un nouveau defis d'envergure que les partenaires, dont le PNUD, doivent relever. .

En effet, le PNUD a appuyé le processus de décentralisation, depuis les premières réflexions en 1994 qui ont permis l’élaboration de la Constitution de 1996 qui préconise un Etat unitaire décentralisé. Cette assistance du PNUD s’est poursuivie jusqu’en 2005, à travers la mise en place d’une assistance préparatoire qui a permis entre autres de fournir un appui institutionnel au Ministère de la décentralisation avec comme résultat principal l’élaboration et l’adoption d’un Schéma Directeur de la Décentralisation. Le PNUD a également inscrit dans son Cadre de Coopération (2012-2015) signé avec le Gouvernement, la poursuite de sont assistance au processus de décentralisation.

En cohérence avec le nouveau cadre du secteur qui s'est mis en place avec les premières élections locales, et sous l’impulsion des partenaires techniques et financiers (PTF) , le PNUD, a mis en place avec la contribution financière du Gouvernement du Japon, un projet intitulé « Décentralisation/Gouvernance Locale et Stabilisation/Transition des régions affectées par les crises ».

Ce projet s’articule autour de deux composantes :

i) D’une part, la composante « Décentralisation/Gouvernance locale », qui sera mise en œuvre à travers le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation ;

ii) Et d’autre part, la composante « Transition/Stabilisation » qui sera mise en œuvre à travers le Ministère de l’Agriculture et de l’Irrigation.

La composante « Décentralisation/Gouvernance locale », a pour objet d’accompagner le processus d’affermissement de la décentralisation en combinant des actions visant d’une part le renforcement des capacités de pilotage, de coordination du Gouvernement ; et d’autre part, le renforcement des capacités des acteurs, notamment les Communes élues, afin de développer leurs capacités de délivrer des services publics de qualité aux populations dans un cadre de gestion planifiée du développement local. La mobilisation sociale autour de ce processus est nécessaire, et devra être appuyée à travers une communication et information adaptée, la participation de tous les citoyens à la prise de décision locale, la sensibilisation en faveur de la promotion de la culture civique et citoyenne, la promotion de la culture de la médiation, concertation et négociation à tous les niveaux quand il s'agit de la prise de décision et de la gestion de l'administration publique, tous éléments indispensables pour une bonne gouvernance locale.

Les présents termes de référence ont pour objet de recruter un Expert International spécialiste en matière de décentralisation en appui-conseil au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pour la mise en œuvre de cette composante du projet.

L'expert devra se concentrer entre autres, sur les questions liées à la gouvernance et au développement local en relation avec l'accélération des OMD et la stabilisation post-conflit.

III. ResponsabilitésSous la supervision directe d'un Directeur Général de la Décentralisation du Ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD), et en concertation avec la Direction du Programme du PNUD, l’Expert international en décentralisation, sera chargé des responsabilités et taches suivantes :

A: Accompagnement du Processus de Décentralisation

Fournir au Ministère MATD les conseils et l'assistance technique demandées sur les questions de développement stratégique du secteur de la décentralisation, et en relation avec la reforme de l'administration publique en cours ;

Appuyer la conception et la mise en place d’un système de suivi, évaluation et communication du processus de décentralisation à différents niveaux (central, local) dans un cadre participatif : finances publiques locales, niveau de formations des élus, fourniture des services, performance des Communes, état d’avancement des textes sur le transfert des compétences et des ressources, etc. Ce système devra permettre une meilleure circulation de l’information sur la mise en œuvre de la décentralisation au sein des services techniques, des collectivités territoriales et du public en général, et en même temps faciliter la mise en œuvre de la décentralisation en rapport avec les défis de dialogue interinstitutionnel à relever tant pour les CTD que pour l'Administration de l'Etat;

 Aider à l’élaboration des termes de référence des études requises pour approfondir les outils de la décentralisation et du développement local, et contribuer à la préparation des différents rapports de l’exécution du projet (rapports trimestriels et annuels) ;

Appuyer à porter un appui-conseil aux acteurs institutionnels de la décentralisation, en vue de les aider à mieux comprendre et à assurer leur fonction dans les collectivités territoriales ;

Appuyer les acteurs dans la préparation, l’organisation et le déroulement du Forum sur la Décentralisation

: Cartographie/Mapping

Faire un Etat des lieux des interventions en cours sur la décentralisation et le développement local

Elaborer une cartographie (Mapping) des interventions en matière de décentralisation/Gouvernance locale

Faire une analyse des distributions des rôles des PTFs et les avantages comparatifs de leurs interventions

Contribuer aux discussions du Comité Sectoriel PTF /Gouvernance et aux discussions internes au PNUD sur les thèmes en relation avec la Décentralisation/Gouvernance locale.

: Plateformes et Mécanismes Locaux de Concertation

Sur la base des éléments découlant de la cartographie :

Proposer les régions potentiellement susceptibles pour implantation des Plateformes/ULD

Identifier les besoins et coûts pour la mise en œuvre des ULD

Proposer un cadre d’opérationnalisation des plateformes de concertation sur le décentralisation/gouvernance locale

Appuyer la conception et la mise en place des outils de planification et d’un système de suivi, évaluation et communication du processus de décentralisation à différents niveaux (central, local)

: Délivrables

- Note conceptuelle avec des propositions partagées avec les autorités et les partenaires sur la mission de coordination du processus du processus de décentralisation par le MATD, le partage de responsabilité avec les ministères sectoriels, l’accompagnement des communes à travers ses directions techniques et l’articulation du processus de décentralisation et la déconcentration;

- Un Mapping des interventions des partenaires en matière de décentralisation avec une analyse de la distribution des rôles des partenaires et des orientations stratégiques à la lumière du Plan Stratégique de Développement (PSD) 2012-2015 ;

- Un document de cadre opérationnel de concertation au niveau local (inclut, les termes de référence des Plateformes/ULD, des notes d’orientation, des propositions de cadres/’outils de planification)

: EducationEducation: Titulaire d’un diplôme post universitaire (Doctorat, Master, DEA, DES) en sciences sociales, planification, urbanisme et ou équivalent (droit, administration, administration publique, développement rural) avec une spécialisation en décentralisation institutionnelle et développement local.

: Expériences:Au moins 7 ans d'expérience dans les programmes d'appui multiforme aux communes et de développement institutionnel en Afrique subsaharienne,

En outre, il faut :

Justifier d’au moins 7 ans d’expériences professionnelles, dont 5 ans prouvés dans la planification, la structuration et dynamisation, le suivi et l’évaluation des programmes et projets de décentralisation et développement local ;

Etre apte à dialoguer avec les communes et les services techniques les responsables administratifs et coutumiers ;

Avoir des capacités d’animation et de rédaction et de synthèse ;

Etre familier avec les procédures du Gouvernement et du PNUD en matière de gestion de programmes/projets ;

une expérience avec le Système des Nations Unies serait un atout Maîtrise des logiciels informatiques : traitement de texte Word, SIG, Access, Excel, etc.

Posséder une expérience dans l’utilisation des méthodes rapides et participatives, de la conception des études quantitatives, de l’échantillonnage et d’analyse de données ;

Competences Générales :

Promouvoir l’éthique et l’intégrité, en créant des standards organisationnels

Créer un environnement de créativité et d’innovation

Renforcer et favoriser la création d’équipes efficaces

Créer et promouvoir un environnement favorable à une communication ouverte

Partager les connaissances au sein de l’organisation et édifier une culture de partage de la connaissance et de l’apprentissage. La promotion de l’apprentissage et de la gestion/partage de la connaissance relève de la responsabilité de chaque membre du personnel.
Prise de décision équitable et transparente ; prise de risque calculé

 

Leadership:
Aptitude à travailler dans une équipe multidisciplinaire et multiethnique;
Capacité à travailler sous pression et à coordonner les activités d’un groupe de travail au niveau du terrain.
Planifie, définit les priorités et exécute les tâches dans les délais impartis
Réagit de façon flexible et positive au changement, à travers une participation active
Aptitudes Interactive:
Reconnaît et réagit de façon appropriée aux idées, aux intérêts et aux préoccupations des autres
Favorise un environnement d’apprentissage ; facilite le développement des compétences personnelles et collectives

Orientation sur les Résultats:

Planifie et produit des résultats de qualité pour atteindre les objectifs visés

Innovation et discernement:

Conceptualise et analyse les problèmes pour en identifier les éléments clés, les problèmes sous jacents et leur relation;

S’efforce, dans la prise de décision, de pourvoir des services de qualité centrés sur le client (à l’interne comme à l’externe) ;

Contribue des solutions novatrices et pratiques pour faire face à des situations complexes

Communication:

Démontre de bonnes capacités de communication écrite et orale

Connaissance du travail et Expertise:

Démontre une connaissance technique avérée pour assumer les responsabilités et exigences du poste avec excellence;

Utilise la Technologie de l’Information comme outil et comme ressource;

Est motivé et démontre une capacité à poursuivre son développement personnel et à apprendre.

Aptitude à travailler dans une équipe multidisciplinaire et multiethnique; Capacité à travailler sous pression et à coordonner les activités d’un groupe de travail au niveau du terrain. Planifie, définit les priorités et exécute les tâches dans les délais impartis Réagit de façon flexible et positive au changement, à travers une participation activeAptitudes Interactive: Reconnaît et réagit de façon appropriée aux idées, aux intérêts et aux préoccupations des autres Favorise un environnement d’apprentissage ; facilite le développement des compétences personnelles et collectives

 

  A motivation letter addressed to the UN Resident Coordinator for your interest to successfully execute the required services

o An updated CV summarized in the P11 form downloadable on the www.td.undp.org

o A financial offer covering the consultancy fee, per diem and travel cost. Only the lump sum will be considered for the award of the contract to the qualified candidate with the lowest financial offer.

o The application will be submitted by email to thomas.mugabiyimana@undp.org no later than 21 February 2013.