View Notice

635/IC/ARSSAM/2018-Consultant(e) international(e) pour la mise en commun des acquis techniques pour la vision de la défense et de la sécurité nationale à Madagascar
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :Antananarivo - MADAGASCAR
Deadline :16-Jul-18
Posted on :22-Jun-18
Development Area :CONSULTANTSCONSULTANTS
Reference Number :47467
Link to Atlas Project :
00097148 - Appui a la RSS à Madagascar
Documents :
Notice de selection et Termes de Référence
Formulaire P11 à remplir
Conditions générales des Consultants
EXTENSION DELAI DE DEPOT DES OFFRES-16 JUILLET 2018
Overview :

EXTENSION DELAI DE RECEPTION DES OFFRES AU 16 JUILLET 2018

Recrutement d’un(e) consultant(e) international(e) pour la mise en commun des acquis techniques pour la vision de la défense et de la sécurité nationale à Madagascar

Référence du dossier : 635/IC/ARSSAM/2018    

Délai de réception des offres : 16 Juillet 2018

Pays :                                                 Madagascar

Intitulé de la mission :                         Mise à commun des acquis techniques pour la vision de la défense et de la sécurité nationale à Madagascar      

Type de Contrat :                                Contrat Individuel

Niveau de poste et d’expérience :        International

Durée de la mission :                           5 mois

Type et Lieu d’affectation :                 Sur site (à Antananarivo)

Prière envoyer vos propositions (propositions technique et financière) dûment signées à l’adresse e-mail Offres.mg@undp.org avec mention de la référence et intitulé du dossier.

Votre proposition devra être reçue au plus tard le 16 Juillet 2018, à 14h00, heure de Antananarivo.

N’hésitez pas à écrire à l’adresse upm.mg@undp.org pour toute information complémentaire.

Les candidatures féminines sont vivement encouragées.

Les Termes de Référence sont joints en annexe 01 de cette notice pour plus de détail sur la mission.

Ils décrivent principalement le contexte de la mission, les responsabilités assignées à la mission, les produits attendus de la mission ainsi que le profil des candidats recherchés.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

La mise en œuvre de la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) à Madagascar vient de commencer avec la cérémonie de lancement officiel réalisée le 12 septembre 2017 à Ivato. Cet évènement marque l’achèvement d’un processus intensif d’évaluation, de préparation, de consultations et de planification technique et stratégique entamé par le Gouvernement de Madagascar pour mettre fin aux crises politiques cycliques et leurs conséquences néfastes sur le développement économique et social.

La Lettre de Politique Générale sur la RSS (LPG-RSS), élaborée suite aux consultations régionales et nationales extensives réalisées entre août et octobre 2015 et entérinée en janvier 2016, identifie la vision, les menaces et risques pour l’Etat malagasy et son peuple, et est articulée autour de huit piliers, à savoir (1) l’Armée (Terre-Air-Mer) ; (2) la Police Nationale ; (3) la Gendarmerie Nationale ; (4) les Services de Renseignements ; (5) la Justice ; (6) l’Administration du Territoire, incluant les Douanes, les gardes forestiers et les autres forces paramilitaires ; (7) le Parlement ; et (8) les Acteurs Non-Etatiques. Le Plan National de la RSS (PN-RSS) 2017-2021 définit les activités et actions à entreprendre pour atteindre les objectifs fixés pour la RSS à Madagascar.

Madagascar a obtenu un financement du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (UNPBF) dans lequel s’inscrit le projet Appui à la RSS à Madagascar (ARSSAM) pour une durée de 2 ans (septembre 2016 à décembre 2018), mis en œuvre conjointement par le PNUD, l’OIM, l’UNICEF, le HCDH, et l’UNFPA. Ce projet, élaboré de façon participative avec les autorités nationales, a pour objectif d’appuyer le processus RSS à Madagascar, notamment l’élaboration d’une vision nationale de sécurité, le renforcement des compétences et capacités des Forces de défense et de sécurité (FDS), la consolidation des mécanismes de contrôle et la promotion de la confiance entre les FDS et la population.

Un élément important pour la cohérence, l'efficacité et le consensus de la RSS est l'existence d'une compréhension commune et d'un consensus sur la notion de sécurité. Une vision de sécurité nationale élaborée sur la base d'un consensus large définit les priorités nationales et principes essentiels guidant la prestation, la gestion et le contrôle des services de sécurité. Elle identifie ainsi les menaces et risques de la sécurité dans un pays, et décrit la manière dont l’État et tous les acteurs de sécurité assureront leur propre sécurité et celle de la population. Cette vision est ensuite la base pour tous les documents stratégiques et de planification sécuritaires, qui doivent suivre la direction et les principes instaurés par la vision.

Le processus de consultation et de rédaction de la vision de sécurité de Madagascar est en cours, une vision répondant aux réalités des défis sécuritaires sur le territoire malgache et suivant les principes de la vision de la RSS et de chaque pilier de la RSS à Madagascar. Cette vision s’appuie sur plusieurs études déjà réalisées à la demande de la partie nationale mais dont la mise en commun afin d’atteindre l’objectif recherché reste un défi technique important. A la demande de la partie nationale et conformément à la LPG-RSS et au PN-RSS, le projet ARSSAM vient en appui à l'élaboration, consolidation et vulgarisation de la vision et des documents stratégiques de la sécurité nationale par voie d'activités d'appui au Secrétariat Permanent à la Défense et à la Sécurité Nationale (SPDSN).

A cet effet, le projet recrute un(e) consultant(e) international(e) pour la mise en commun des acquis techniques pour la vision de la défense et de la sécurité nationale à Madagascar.

OBJECTIF GLOBAL

Contribuer à l'élaboration participative d'une vision et de politiques de sécurité nationales, tournées vers la protection du citoyen et des biens, et à leur traduction dans des plans stratégiques et opérationnels inclusifs et réalistes.

OBJECTIFS SPECIFIQUES

De façon spécifique, il s’agira de :

  • Réunir, exploiter et extraire les données stratégiques requises par le SPDSN dans les études, documents et analyses faites dans le cadre de la RSS à Madagascar ;
  • Elaborer, sur base des études réalisées à la demande de la partie nationale dans le cadre de la RSS, un document sur le fondement de la défense et de la sécurité nationale à Madagascar en vue d'informer la future vision stratégique de défense et de sécurité nationale ;
  • Appuyer le SPDSN dans la préparation des éléments de cette vision nationale ;
  • Produire un document cadre pour le partenariat technique requis par la partie nationale dans le cadre de la RSS.

RESULTATS ATTENDUS

  • Un document sur le fondement est élaboré et validé en vue de mieux informer la vision stratégique de défense et de sécurité nationale.
  • Le SPDSN reçoit de façon quotidienne un appui technique pour la finalisation de la vision stratégique de défense et de sécurité nationale.
  • Un cadre de partenariat technique contenant les besoins requis et la forme souhaitée d’appuis futurs dans le domaine de la RSS est produit.

METHODOLOGIE

La phase de démarrage sera marquée par une rencontre de cadrage afin d’avoir une vision harmonisée sur les objectifs et les résultats attendus de la mission. A cette occasion, la démarche méthodologique sera discutée et peaufinée avec le PNUD et le SPDSN.

Sous la supervision de la Chargée du Volet RSS du PNUD et du SPDSN, le travail sera conduit par le/la consultant(e) de manière transparente, consultative et participative. Il/elle se devra de recourir à toute la panoplie d’outils disponibles pour collecter et analyser les informations pertinentes afin d’élaborer le document de ce contrat.

La méthodologie devra comprendre, entre autres :

  1. La compilation, la revue et l’examen des documents clés et des rapports pertinents (ex. : textes normatifs, études et analyses, rapports, documents stratégiques, documentation relative à la RSS et à la vision de la sécurité à Madagascar, normes et standards internationaux, etc.) afin de s’imprégner des informations disponibles ;
  2. Les rencontres et les entretiens avec les acteurs clés (y compris les ministères, la société civile, et autres acteurs pertinents) ;
  3. Les discussions et analyses en groupes de travail ;
  4. Les techniques participatives et inclusives ;
  5. L’exploitation et l’analyse des informations collectées en vue du livrable ;
  6. L’animation des ateliers de consultation et de restitution du livrable.

Par ailleurs, le/la consultant(e) mènera les travaux en étroite collaboration avec les représentants du SPDSN, les techniciens du PNUD ainsi que toute autre personne ressource.

Les techniciens de la section Gouvernance du PNUD et du SPDSN assureront le contrôle-qualité de tous les produits de la mission.

LIVRABLES

  • Note de cadrage, comprenant l'approche et les méthodes envisagées, le choix des interlocuteurs et intervenants, les thématiques et questions à aborder, les risques et le calendrier de la mission ;
  • Supports et animation des ateliers de consultation et de restitution du livrable en adéquation avec les groupes cibles ;
  • Rapports des consultations et des ateliers ;
  • Document sur le fondement de la défense et de la sécurité nationale.
  • Document de partenariat technique contenant les besoins requis et la forme souhaitée d’appuis futurs dans le domaine de la RSS à Madagascar.

Voir Termes des référence en annexe.