View Notice

RECRUTEMENT D’UN CONSULTANT INTERNATIONAL POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS, SPÉCIALISTE EN POLITIQUE SOCIALE
Procurement Process :Other
Office :GUINEE - GUINEA
Deadline :15-Aug-19
Posted on :02-Aug-19
Development Area :CONSULTANTSCONSULTANTS
Reference Number :58091
Link to Atlas Project :
00102232 - Programme d'appui à l'intégration socio-économique des j
Documents :
Notice de publication
TDRs
Overview :

Le troisième Recensement Général de la population et de l’Habitation (RGPH3), réalisé en Guinée par l’INS en 2014, a dénombré 155 885 Personnes Vivant avec Handicap (PVH) sur une population totale de 10 503 132 habitants, soit 1,5 %. La distribution par sexe indique une faible majorité des hommes se trouve dans cette condition : 47% contre 53% des femmes au dépit de la prépondérance de la femme dans la composition de la population totale.

L’effectif des PVH en milieu urbain, est de 52 097 (33%) contre 103 788 personnes en milieu rural (66%). Selon la même source, les PVH en Guinée sont parmi les plus pauvres, dans un pays au niveau de vie déjà particulièrement bas. Les ressources Publiques qui leur sont allouées restent très faibles à travers notamment le Fonds National de Réinsertion et de Solidarité pour les Personnes Handicapées lui-même insignifiant. Beaucoup vivent de mendicité, faute de pouvoir trouver un travail. La plupart des Personnes Handicapées ne disposent ni de moyens, ni d’équipements nécessaires pour leur rééducation et/ou leur réinsertion.

Conscient des difficultés rencontrées par les Personnes handicapées, le Gouvernement guinéen a inscrit le handicap parmi les priorités du secteur social. L’élaboration du Plan national de Développement économique et social en 2015 a permis de prendre en compte le handicap dans le pilier portant sur le développement inclusif du capital humain.

Fort de cet engagement, le MASPFE a sollicité à partir de 2017 l’accompagnement du PNUD. Depuis, de nombreuses actions de visibilité et de plaidoyer ont été organisées et ont impliqué les deux institutions. Dans le même cadre, le MASPFE a bénéficié du soutien du PNUD pour la formulation d'un Programme National d’Inclusion et à d’Autonomisation des Personnes Handicapées (PNIAPH) en Guinée. Ce programme sera mis en œuvre par la Direction Nationale de l’Action Sociale (DNAS).

Restructurée suivant Arrêté 404/MASPFE/CAB du 15 février 2019, la DNAS joue un rôle de premier plan dans la conception et la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de travail social. Il s’agit notamment de l’assistance aux groupes marginalisés ou discriminés en raison de leur statut physique (personnes handicapées) ou de leur âge (Personnes âgées). La DNAS a, en son sein, une Division Assistance sociale et Résilience qui, en plus du travail d’accueil, d’écoute et d’orientation, veille au renforcement de la résilience et du capital humain des couches vulnérables face aux calamités, chocs et risques.

L’activité de renforcement des capacités des cadres fait suite à un diagnostic organisationnel réalisé par le PNUD à la DNAS en juin 2019 sur la protection et la promotion des personnes handicapées. Le Consultant a procédé à une étude de tous les documents juridiques qui régissent le Ministère. En outre, il a eu des discussions avec les responsables de la Direction (Directeurs nationaux, Chefs de Divisions et de SectioIl ressort de ce diagnostic l’existence de difficultés du personnel à communiquer avec certaines catégories de personnes handicapées (sourd-muet), l’insuffisance dans la compréhension du travail social, les faibles capacités en gestion de projets (élaboration ; suivi-évaluation) ; la difficulté d’utilisation efficace de l’outil informatique, notamment la saisie des documents sur Word, les calculs avec Excel. L’étude diagnostique a recommandé un renforcement des capacités de tous les cadres de la DNAS (Directeurs, divisionnaires, sectionnaires, chargés d’étude ; secrétaires).

Dans le cadre de la mise en œuvre de ces recommandations, le PNUD souhaite appuyer le renforcement des capacités de la DNAS en Travail social et en Service social. Grâce au concours du PNUD, la Direction souhaite qualifier les habiletés des interventions des agents dans le but de les rendre aptes à conduire des activités qui traitent de façon préventive et curative les problèmes sociaux et qui visent la promotion sociale des individus, des groupes et des communautés. Elle tient à outiller son personnel dans la gestion de l’épineuse question du handicap et de ses corollaires à Conakry et à l’intérieur du pays.

Les soumissions doivent etre envoyées uniqueùment par mail: ic.offres.gn@undp.org