View Negotiation

UNDP-MDG-00326 CABINET ELABORATION LETTRE DE POLITIQUE NATIONALE DE DEVELOPPEMEN
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :UNDP-MDG - MADAGASCAR
Deadline :19-Jul-24 @ 04:10 AM (New York time)
Published on :02-Jul-24 @ 12:00 AM (New York time)
Development Area :OTHER  OTHER
Reference Number :UNDP-MDG-00358
Contact :UPM MADAGASCAR - procurement.team.mg@undp.org

This specific tender is managed via the new supplier portal system of UNDP Quantum. If you are interested in submitting a bid for this tender, you must subscribe following the instructions in the user guide. If you have not registered a profile with this system, you can do so by following the link for Supplier Registration.

If you already have a supplier profile, please login to the Supplier Portal, then search for the negotiation using the reference number UNDP-MDG-00358, following the instructions in the user guide.

Introduction :

UNDP-MDG-00326 RECRUTEMENT D’UN CABINET D’ETUDES EN CHARGE DE L’ELABORATION DE LA LETTRE DE POLITIQUE NATIONALE DE DEVELOPPEMENT DE LA CUISSON PROPRE A MADAGASCAR


     1-    Contexte et justification

L’énergie et l’égalité des sexes sont 2 des 6 Solutions types du Plan stratégique du PNUD pour la période 2022-2025, qui contribuent grandement à la réalisation des objectifs de développement durable. Cependant, très peu de personnes en Afrique subsaharienne ont accès à l’électricité et aux énergies de cuisson propre. On dénombre 567 millions de personnes en Afrique subsaharienne (2/3) n'ont toujours pas accès à l'électricité (46% taux d’électrification, Rural 20% et Urbain 71%) et 2,4 milliards de personnes dans le monde, dont 970 millions de personnes en Afrique n'ont pas accès aux énergies de cuisson propres. Le secteur énergétique de Madagascar est caractérisé par un faible accès à l’énergie électrique, et une forte dépendance de la biomasse et des hydrocarbures dans l’utilisation finale d’énergie. Seulement 35,1% des Malgaches ont accès à l’électricité avec des disparités entre les zones urbaines (60%) et rurales (15,1%) en 2022. Plus de 90% des ménages malgaches n’ont pas accès aux énergies et technologies de cuisson propre, et dépendent de la biomasse (bois et charbon de bois etc.) pour les besoins en énergie de cuisson avec un impact significatif sur les forêts. Environ 80 % de la consommation d'énergie à Madagascar est basée sur la Biomasse traditionnelle (Bois de chauffe 68 %, Charbon de bois 10 % et autres Biomasses 2 %). La destruction des forêts s'accélère et Madagascar a perdu plus de 90 000 ha de forêts par an au cours de la dernière décennie. Le taux de déforestation annuel est de 1,5 % en 2019. Les femmes, les enfants et les populations marginalisées sont plus touchés (de manière disproportionnée) par le manque d’énergie propre, avec une participation de moins de 10% des femmes dans le secteur.

Cependant, les énergies renouvelables et les solutions de cuisson propre coûtent moins cher et créent plus d'emplois que les combustibles fossiles dans de nombreuses régions du monde et l’accès à l’énergie est une condition préalable à la santé, à l’éducation, à la bonne gouvernance, à l’accès à l’eau potable et à la prospérité économique. L’énergie contribue à améliorer la sécurité publique, la cohésion sociale et réduire les violences basées sur le genre. L’accès à l’énergie contribue à l’émancipation et à l’autonomisation des femmes et des filles. La production d’énergie est un moyen sûr et éprouvé de traitement et de valorisation des déchets. L’énergie peut catalyser le nexus eau-agriculture. En considérant tous ces facteurs et en considérant que l’accès à l’énergie propre est une priorité nationale évoquée dans les documents stratégiques du pays (CDN 1 ET 2, Matrice des réalisations des 100 jours du Gouvernement, dans la politique générale de l’État, PRM, NPE, PEM etc.) et en considérant l’approche de ne laisser personne de côté du PNUD, le bureau pays du PNUD a décidé de construire un portefeuille de thématique émergentes autour de la « Transition Énergétique » pour le cycle programmatique 2024-2028.

Dans le cadre de son appui au gouvernement de Madagascar dans la réalisation des priorités nationales, des agendas internationaux notamment, les objectifs de développement durable et l’agenda 2063 de l’Union Africaine, le PNUD a élaboré un nouveau programme pays (CPD) couvrant la période 2024-2028. Le CPD 2024-2028 est aligné sur les priorités nationales en matière de développement à Madagascar. Il s’articule autour de trois des quatre priorités stratégiques du cadre de coopération du système des Nations-Unies que sont : Priorité stratégique 1 : Renforcer la bonne gouvernance, l'état de droit, la paix et la sécurité, Priorité stratégique 3 : Renforcer la productivité du travail et la création d'emplois productifs pour un revenu décent et une économie compétitive et Priorité stratégique 4 : Renforcer la gestion durable, résiliente et inclusive de l'environnement.

Le portefeuille/programme/projet Angovo Maharitra contribue aux côtés d’autres projets du PNUD (AMP, FIER) aux résultats liés à l’énergie sur la priorité stratégique 3. Il a pour objectif d’améliorer l’accès des populations malgaches à une énergie propre, durable et abordable et qui contribue à améliorer l’efficacité de l’administration publique et l’émancipation des couches vulnérables.

Le Plan d’initiation Angovo Maharitra est un programme ambitieux qui permettra à termes de contribuer à aux objectifs de Madagascar en matière d’accès à l’énergie et de performance de l’administration publique. Ce plan d’initiation est conçu, principalement pour élaborer le document du projet Angovo Maharitra, pour accompagner le bureau pays et Madagascar dans l’atteinte de ses objectifs liés à l’énergie et la gouvernance et pour engager certaines activités prioritaires avant la mise en place du nouveau projet. Au nombre de ces activités prioritaires, se trouve le renforcement de capacité du Ministère de l’Énergie et des Hydrocarbures à travers une batterie d’appuis et d’interventions.

Par ailleurs, dans le cadre des efforts pour améliorer l’accès à la Cuisson Propre, le Ministère de l’Energie et des Hydrocarbures souhaite élaborer une Lettre de Politique de développement de la Cuisson Propre. Cette politique permettra de définir une vision claire et cohérente pour le sous-secteur, et de mobiliser les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs fixés.

Selon les études, seulement 1 % de la population Malagasy de 28 millions de personnes a accès à des solutions de cuisson propre. Une ventilation de ce pourcentage montre que seulement 2,1 % de la population urbaine et 0,5 % de la population rurale ont accès à des combustibles et des technologies de Cuisson Propre. Le Bois de Chauffe et le Charbon de bois sont les principales sources d'énergie pour les ménages à Madagascar. Il est estimé que 95% des ménages Malagasy dépendent de la Biomasse ligneuse, principalement du Bois de chauffe et du Charbon de bois, pour satisfaire leurs besoins énergétiques. La consommation annuelle de Bois de chauffe pour la cuisson est de 9,026 millions de m3, tandis que 8,575 millions de m3 de Charbon de bois sont consommés pour la cuisson. Le bois de chauffe est le principal combustible des ménages à faibles revenus, tandis que le Charbon de bois est le principal combustible des ménages urbains et à revenus plus élevés, ce qui ont des conséquences néfastes sur la santé, l’environnement et l’économie.

Cependant, la consommation d'électricité, de GPL, de gaz naturel pour la cuisson est très faible.  En effet Madagascar présente un moindre taux de pénétration de marché du gaz, à peine 2% des ménages, et ceci serait dû au fait que le gaz domestique aujourd’hui est un marché de niches réservé aux nantis, avec des prix élevés, (prix actuels 1.8$/kg à 2.5 $/kg contre 1$/kg préconisé dans les pays en développement). Face à ce constat, une politique de développement dynamique et transformationnelle avec des objectifs à moyen et long terme mérite d’être mise en place pour atteindre le développement de l’usage de la cuisson propre, en substitution du bois et/ou charbon de bois utilisé par près de 95% de la population à Madagascar. Dans ce cadre, le projet "Elaboration de la lettre de Politique de Développement de la Cuisson Propre" a été approuvé par le Conseil de Gouvernement le 20 février 2024, conformément à la Politique Générale de l'État (PGE).

Le PNUD Madagascar, conformément à sa mission d’appui à l’État Malagasy, à travers le nouveau programme pays CPD 2024-2028, prévoit un renforcement de capacités du MEH à travers le renforcement du cadre légal et réglementaire du sous-secteur de la cuisson propre. Ceci se fera à travers l’appui à l’élaboration de la politique nationale, de la stratégie nationale et le plan d’action national de développement de la cuisson propre à Madagascar. Les présents termes de références sont établis dans ce cadre.

  1. Objectifs

 

Objectif global

L’objectif global de ce recrutement est d’élaborer une Lettre de Politique de Développement de la Cuisson Propre à Madagascar, en tenant compte des Objectifs de Développement Durable (ODD), des agendas internationaux auxquels Madagascar s’est inscrit ainsi que des orientations de la Politique Générale de l'État (PGE).

 

Objectifs spécifiques

De manière spécifique, il s’agit de :

-          Définir une vision claire et cohérente pour le développement du secteur de la Cuisson Propre ;

-          Identifier les objectifs et les orientations stratégiques pour le développement de la Cuisson Propre ;

-          Elaborer une lettre de politique nationale de développement de la cuisson propre ;

-          Définir une stratégie et un plan d’action à court, moyen et long terme pour réaliser cette vision ;

-          Définir une stratégie de mobilisation des ressources nécessaires pour atteindre les objectifs fixés ;

Définir le mécanisme de coordination des interventions des différents acteurs du secteur.


Durée d’exécution

 La prestation est de 60 jours étalés sur 3 mois, à compter de la signature du contrat

        Profil du prestataire recherché

 -     Cabinet ayant une existence juridique et en règle avec le fisc (STAT, NIF, RCS)

 -     Minimum de 5 ans d’existence

 - 

Veuillez indiquer si vous avez l'intention de soumettre une offre en créant un projet de réponse sans le soumettre directement dans le système. Cela permettra au système d'envoyer des notifications au cas où les exigences de l'offre seraient modifiées. Si vous avez besoin de plus de précisions, veuillez nous contacter en utilisant la fonction de messagerie du système. Les offres doivent être soumises directement dans le système en suivant ce lien : http://supplier.quantum.partneragencies.org/ en utilisant le profil que vous avez sur le portail.

Si vous ne vous êtes jamais inscrit auparavant, vous pouvez enregistrer un profil en utilisant le lien d'inscription partagé via l'avis de recrutement et en suivant les instructions dans les guides disponibles sur le site Web du PNUD : https://www.undp.org/procurement/business/resources-for-bidders. Ne créez pas de nouveau profil si vous en avez déjà un. Utilisez la fonction de mot de passe oublié au cas où vous ne vous souviendriez pas du mot de passe ou du nom d'utilisateur de l'enregistrement précédent.

 

 

BUREAU DU PNUD MADAGASCAR

UNITÉ D'APPROVISIONNEMENT

Documents :
Negotiation Document(s) (Before Accessing other negotiations Document(s), please click on this link)