View Notice

273/RFP/APAA/2020-Recrutement d’un cabinet pour l’étude et l’évaluation économique des services écosystémiques de 09 Aires Protégées terrestres opérationnelles
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :Madagascar - MADAGASCAR
Deadline :03-Jun-20
Posted on :15-May-20
Development Area :OTHER  
Reference Number :65920
Link to Atlas Project :
00090256 - Amélioration des capacités d'adaptation et de résilience
Documents :
Document d'appel d'offre et TDRS-273-PNUD-2020
Extension delai-Document d'appel d'offre et TDRS-273-PNUD-2020
Extension delai-Document d'appel d'offre et TDRS-273-PNUD-2020
Overview :

Chère Madame/Cher Monsieur,

 

Nous vous demandons de bien vouloir nous adresser votre soumission au titre de :

Recrutement d’un cabinet pour l’étude et l’évaluation économique des services écosystémiques de 09 Aires Protégées terrestres opérationnelles et de 07 Aires Protégées Communautaires en cours de création dans la Région Atsimo Andrefana.

suivant les Termes de Référence (TDRs) ci-joint (Annexe 1).

Veuillez utiliser le formulaire figurant dans l’annexe 2 jointe aux présentes pour les besoins de la préparation de votre soumission.

Les offres techniques et financières sous plis fermés peuvent être déposées jusqu’au 03 Juin 2020 à 15h00, heure de Antananarivo, à l’adresse email suivante : offres.mg@undp.org  

Les offres à envoyer par email uniquement

Dans l’hypothèse où vous auriez besoin d’explications, nous vous invitons à transmettre vos questions à l’adresse email suivante : upm.mg@undp.org

            Votre soumission doit être rédigée en Français et assortie d’une durée de validité minimum de 120 (cent vingt) jours.

 

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Le paysage forestier épineux et sec d’Atsimo Andrefana qui couvre une superficie de quelques 2,4 millions d’hectares est classé parmi les écosystèmes les plus distinctifs à Madagascar. C’est un écosystème fragile qui subit des pressions diverses.

Constituant un refuge important pour la biodiversité, les écosystèmes du paysage assurent aussi par leurs ressources naturelles la base de survie de la majorité de la population locale. De ce fait, les pressions dues aux actions anthropiques (reconversion des terres forestières en terres agricoles, exploitation des produits ligneux et non ligneux, charbon de bois, coupe sélective, extraction minière…)  fragilisent ces écosystèmes  du paysage. En conséquence, il est crucial d’intégrer la gestion de la biodiversité dans le développement et d’influencer l’aménagement du territoire afin de maîtriser les pressions dans les zones les plus sensibles du point de vue écologique : aires protégées (AP), zones adjacentes, Transfert de gestion (TGRN) et corridors écologiques importants.

Conscient de l’importance de la biodiversité et du développement humain, un projet intitulé : « Approche à l’échelle des paysages pour la conservation et la gestion de la biodiversité menacée à Madagascar axée sur le paysage forestier épineux et sec d’Atsimo-Andrefana » est mis en œuvre dans la Région par le gouvernement avec l’appui financier du PNUD-FEM. Le projet adopte une approche à deux volets. Tout d’abord, (i) il renforce la gouvernance de l’utilisation des ressources au niveau paysager. Pour cela, il élabore et met en œuvre un plan de gestion de la biodiversité et des écosystèmes à l’appui du schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT) à l’échelle des paysages en incorporant explicitement les besoins en conservation de biodiversité et des processus écologiques. Il recommandera les utilisations des terres en vue d’atténuer les menaces à partir de l’Outil de Planification Territoriale tenant compte de la Biodiversité (OPT BD). Il collaborera avec les parties prenantes tant au niveau national que régional afin d’impliquer les secteurs du développement, y compris le secteur privé et négociera l’application des mesures environnementales et de conservation de la biodiversité afin d’atténuer les impacts des investissements de grande envergure sur les écosystèmes fragiles. (ii) Ensuite, le projet collabore avec les communautés locales pour renforcer la conservation à base communautaire en abordant le problème des menaces sur les écosystèmes et la biodiversité en rapport avec les moyens de subsistance artisanaux. Il tient compte également de l’exclusion des communautés des processus décisionnels concernant les projets économiques de grande envergure en sensibilisant les communautés à leurs droits à la consultation publique. Le projet travaille avec les communautés pour établir des « Aires Protégées Communautaires » (APC) multi-usages et met en place le cadre institutionnel nécessaire pour la gestion ainsi que des mesures pour assurer l’utilisation durable des ressources naturelles tout en renforçant la participation locale aux processus décisionnels.

Le renforcement des aires protégées dans la Région Atsimo Andrefana fait partie des objectifs de la première composante du projet APAA. A cet effet, afin d’identifier et de définir le type d’appui nécessaire pour chacune de ces aires protégées, le projet envisage de faire réaliser des études multidisciplinaires par des consultants. L’objectif étant d’identifier des pistes de financement durable pour la gestion des AP. En effet, « Un besoin recensé par le SAPM est notamment l’absence de sources financières viables en vue de la gestion des AP ».

La réunion de coordination et de planification avec les gestionnaires des aires protégées de la Région a permis de conclure à travers des séances de travail et de réflexions que les services écosystémiques pourraient en effet contribuer largement dans l’appui sur la gestion de ces aires protégées. D’où l’importance de leur évaluation économique, exercice consistant à estimer monétairement les bénéfices et la variation dans le temps des services écosystémiques présents dans ces aires protégées.

OBJET DU MANDAT

Objectif général

L’objectif général du présent appel d’offre est de proposer des pistes pour le financement durable des Aires Protégées en se basant sur la valeur des services écosystémiques qu’elles procurent à la population, en établissant une étude et une évaluation économiques des services écosystémiques de 09 Aires Protégées (AP) et 07 Aires Protégées Communautaires (APC) terrestres de la Région Atsimo Andrefana (AP Cat2, Cat3, Cat4, Cat 5 et 07 APC en création)

Objectifs spécifiques

D’une manière spécifique, la prestation aura comme objectif de :

  • Identifier et faire un état des lieux des services écosystémiques au niveau de chaque AP et APC, en collaboration avec les gestionnaires des AP et le promoteur des 07 APC.
  • Évaluer et analyser la valeur économique des services écosystémiques et du patrimoine naturel de ces AP et APC à travers des études multidisciplinaires (économique, socio-culturel, environnementale et conservation)
  • Évaluer et analyser (si possible quantifier) par AP et par APC les avantages sociaux et culturels des services écosystémiques tels qu’ils sont perçus par les communautés
  • Identifier et évaluer les risques d’impact du changement climatique au niveau des écosystèmes de ces AP et APC   
  • Évaluer les besoins nécessaires pour assurer la gestion de chaque APC (budget annuel, ressources humaines, sources des financements, etc.) tout en considérant les retombées économiques des services écosystémiques pour le développement local. 
  • Proposer une concrète valorisation des valeurs économiques des services écosystémiques évaluées durant l'étude pour chaque AP et APC.

RESULTATS ATTENDUS

Sous la supervision de l’équipe de l’Unité de Coordination du Projet APAA et avec la collaboration des gestionnaires des 09 Aires Protégées et promoteurs des 07 APC, le présent appel d’offres vise à mandater un prestataire (groupe de consultant ou un cabinet d’études) pour la réalisation des objectifs citées ci-dessus. Pour chaque Aire Protégée, dont les caractéristiques et la description sont présentés dans le tableau ci- dessous, il est attendu les résultats suivants :

  • Les services écosystémiques fournis par les 09 Aires Protégées et 07 APC des 03 Districts de Morombe, Toliara II et Betioky Sud de la Région Atsimo Andrefana sont identifiés et classés tels que les services d’approvisionnement, les services culturels, les services de régulation, les services de supports, etc.
  • Les valeurs de ces services ainsi que la distribution des revenus entre les bénéficiaires sont estimées à travers l’étude et l’évaluation économique que le prestataire mènera
  • Les liens entre les qualités écologiques des sites et l’importance des services sont établis à travers une analyse qualitative et quantitative des services écosystémiques qu’offrent chaque AP et APC
  • La valeur économique de la conservation et l’amélioration de la biodiversité est estimée pour chaque AP et APC.
  • Les données sur les bénéfices rendus par ces AP et APC ainsi que la valeur de la conservation et l’amélioration de la biodiversité sont disponibles
  • Un des résultats attendus pour cette prestation est l’intégration de la dimension changement climatique dans les analyses et l’évaluation des services écosystémiques.

Caractéristique et description des AP et APC objet de l’étude et de l’évaluation

 

Aires protégées

Catégories

Promoteur

Superficie (ha)

District

Parc National Mikea

II

MNP

184 649

Morombe, Tuléar II

Parc National Zombitse Vohibasia

II

MNP

35 816

Sakaraha

Parc National Tsimanampesotse

II

MNP

201 503

Ampanihy Ouest

Reserve Spéciale de Bezaha Mahafaly

IV

MNP

4 200

Betioky Sud

AP Amoron’i Onilahy

V

WWF

100 481

Betioky Sud – Tuléar II

AP Forêt sacrée d’Analavelona

III

MBG

4 417

Sakaraha

AP Complexe Mangoky Ihotry

V

ASITY

234 841

Morombe

AP Tsinjoriake

V

GIZ

7 980

Tuléar II

AP PK32 Ranobe

V

DREDD Atsimo Andrefana

168 116

Tuléar II

APC Analamahasoa

 

En cours de création, proposées pour catégorie V  

SAGE

20 217

Morombe

APC Mikea mitambatra

SAGE

31 884

Morombe, Toliara II

APC Vezo

SAGE

8 711

Toliara II

APC Loharano

SAGE

14 042

Toliara II

APC Lovasoa

SAGE

38 642

Morombe,

APC Analamaitso

SAGE

15 054

Toliara II

APC Miary

SAGE

3 357

Betioky Sud

 

L’ensemble de ces services devront être présentés et commentés périodiquement pendant les réunions de présentation et validation des rapports auprès de l’équipe de l’Unité de Coordination du Projet ainsi que des gestionnaires des AP et le promoteur des APC concernées par cette étude.

LIVRABLES

Les livrables attendus pour cette offre sont les suivants :

Un (01) premier rapport de démarrage qui décrit la méthodologie qui sera employée par le Cabinet et qui comprend les états des lieux des 09 Aires Protégées et 07 APC ainsi que des services écosystémiques qui s’y trouvent (recherches bibliographiques et documentaires).

Un (01) deuxième rapport comprenant le cadre d’analyse détaillé, à savoir :

  • L’identification des habitats support des processus et fonctions écologiques impliquées dans la fourniture des services à étudier
  • L’identification et la classification des services écosystémiques par AP et APC
  • L’analyse qualitative et quantification biophysique des services écosystémiques par AP et APC (indicateurs écologiques, socioculturels et économiques)
  • Le traitement cartographique pour avoir les surfaces potentiellement concernées par les Services Ecosystémiques afin de faciliter la visualisation des résultats par différents publics ainsi que pour leur diffusion
  • L’analyse basée sur le prix du marché, le prix des produits de substitution.
  • Les paramètres d’identification des coûts de gestion de chaque APC.
  • Un plan pour la réalisation des enquêtes et interviews à mener sur le terrain afin de valider et compléter le cadre d’analyse.

Un (01) troisième rapport comprenant (sur base des enquêtes et interviews):

  • Les résultats de collecte de données et des enquêtes menées par le cabinet pour répondre au besoin des analyses.
  • Les résultats de l’étude et de l’analyse portant sur l’estimation de la valeur économique des différents services ainsi que leur répartition entre les bénéficiaires par AP et APC.
  • Les résultats des études des coûts et des besoins sur la gestion de chaque APC.
  • Les résultats d’études sur l’évaluation des risques des impacts du changement climatique au niveau des écosystèmes et sur les services écosystémiques qu’offre chaque AP et APC.

Un (01) rapport final comprenant:

  • Les résultats des études et des analyses menées, portant sur l’évaluation de la valeur économique de la conservation des habitats et de la biodiversité pour chaque AP et APC (valeur des services écosystémiques) avec un modèle de valorisation concrète des valeurs économiques des services écosystémiques évaluées durant l'étude pour chaque AP et APC prêt à mettre en œuvre.

 

Calendriers des livrables et des paiements

La durée de prestation est de 120 hommes jours qui s’étalent sur 05 mois dont la modalité de paiement est détaillée dans le tableau suivant :

Livrables

Délais

Paiement (%)

Rapport de démarrage

10 Hommes jours (J+10 après la signature du contrat)

10 %

2e Rapport

Avant 40 Hommes jours de travail

25%

3e Rapport

Avant 80 Hommes jours de travail

30%

Rapport final

Avant 120 Hommes jours de travail

35%

ORGANISATION, ETAPES ET DUREE DU MANDAT

La mission s’effectuera sous la supervision de l’équipe de l’Unité de Coordination du Projet (UCP) en collaboration avec les gestionnaires des 09 Aires Protégées et promoteurs des 07 APC.  Le prestataire devrait être présent 05 hommes jours à Tuléar à chaque présentation et validation des rapports. Ceci, afin de garantir une bonne mise en œuvre des échanges et de coordination entre les deux parties ainsi que pour la présentation et la validation des rapports auprès de l’UCP et des gestionnaires des 09 Aires Protégées et du promoteur des 07 APC.

Pendant la phase de démarrage, le prestataire établira un budget des activités à réaliser conformément à la méthodologie et planning de travail de l’équipe du cabinet que le projet se chargera après validation et approbation nécessaire selon les procédures en vigueur pour la mise en œuvre du projet.

L’équipe du cabinet proposera une méthodologie de mise en œuvre de la prestation durant la phase de démarrage.

Critères (profil clés)

  • Cabinet ayant d’au moins 10 ans d’expérience dans la réalisation d’une prestation similaire.
  • Expérience en économie et évaluation environnementale.
  • Expérience dans l’élaboration et mise en œuvre des Plan d’Aménagement et de Gestion (PAG) ; Plan de Gestion Environnementale et de Sauvegarde Sociale (PGESS) des Aires Protégées et Business Plan des AP.
  • Diplôme de bacc+5 au moins.
  • Bonne connaissance du Système des Aires Protégées de Madagascar (SAPM), des lois et textes existants sur les AP, la forêt et l’environnement (COAP, MECIE, etc.), 
  • Connaissance et expérience dans l’intégration de la dimension des Objectifs de Développement Durable (ODD).
  • Connaissance et expérience dans l’intégration de la dimension changement climatique dans la gestion des AP.
  • Bonne connaissance des enjeux économiques entre les AP, les APC et les secteurs « Agricole, Elevage, Ecotourisme, Mines et Transport » dans la Région Atsimo Andrefana.
  • Expérience dans le développement des « emplois verts » dans une AP.
  • Connaissance et expérience des directives et des normes du PNUD-FEM et / ou de ses conventions associées seraient un atout
  • Forte capacité d’analyse, de rédaction, de planification, et d’organisation
  • Forte capacité de leadership et de coordination d’une équipe pluridisciplinaire
  • Apte à travailler dans des conditions parfois restrictives avec des déplacements en milieu rural
  • Bon sens relationnel et capacité de communication
  • Expériences en renforcement de capacité et approche communautaire.
  • Bonne connaissance et expérience dans la Région Atsimo Andrefana : population, culture, us et coutumes…