View Notice

Recrutement d’un Cabinet Pour Extension de l’application du Mécanisme de Sécurisation des Recettes aux Communes de Ratoma, Dixinn, Matoto et Matam
Procurement Process :RFP - Request for proposal
Office :UNDP-GUINEE - GUINEA
Deadline :03-Aug-20
Posted on :20-Jul-20
Development Area :OTHER  
Reference Number :68056
Link to Atlas Project :
00125351 - GOUVERNANCE/ETAT DE DROIT ET CONSOLIDATION DE LA PAIX
Documents :
RFP
Overview :

En dépit des avancées de la Réforme du Secteur de la Sécurité à travers des actions phares comme l’ouverture de l’école de police, le démarrage des formations communes de bases et professionnelles, l’intégration de la doctrine de police de proximité dans certaines localités , la création et l’opérationnalisation progressive des CLSPD , la Police Nationale et la Protection Civile  en général et la police routière en particulier ont  encore une image peu reluisante en raison du comportement peu professionnel de certains agents, la faiblesse de sa proximité avec la population , le manque de rapidité et d’efficacité dans les réponses aux problèmes des citoyens, la persistance des raquettes, le manque de clarté  dans le recouvrements des recettes des services de police. Pourtant, elle est la première force de Sécurité qui est le plus en contact avec le public dans le cadre de la régulation de la circulation routière, l’établissement des documents officiels de voyage, l’application des sanctions à l’égard des usagers indélicats… 

Il est à constater aussi au niveau de la population, une certaine montée de l’incivisme dans le comportement de certains usagers se traduisant par les injures à l’égard des agents de la police routière, le refus d’obtempérer aux ordres des agents, la détention et l’usage de faux documents…

Et tous ces actes sont passibles de contraventions qui pourraient générer des fonds pour renflouer les caisses de l’Etat.

En matière de circulation routière, les défis sont énormes ; au-delà des raquettes qui ternissent l’image de la police, il faut noter que l’Etat perd énormément de fonds à cause de la corruption et de l’indélicatesse de certains agents de la police routière, d’où la nécessité non seulement de former ces agents de la police routière mais aussi et surtout de mettre en place un mécanisme permettant d’orienter directement les fonds recueillis au trésor public.

Dans cette perspective, une application a été conçu et testée dans la commune de Kaloum afin d’évaluer son applicabilité. Cet exercice a été sanctionné par un rapport et la mise à disposition de l’application et des outils.

Cet appel d’offres s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’évaluation de l’application dans quatre autres communes afin de toucher un échantillon représentatif à l’échelle géographique et démographique

(VOIR LA RFP en  ANNEXE)

Les Cabinets interessés sont priés d'adressés leurs offres au Représentant Résident Adjoint PNUD/Guinée.

Sous titre: «Recrutement d’un Cabinet Pour Extension de l’application du Mécanisme de Sécurisation des Recettes aux Communes de Ratoma, Dixinn, Matoto et Matam » 

Soumis électroniquement à l’adresse suivant : offres.gn@undp.org.

Il est important de noter que la taille de chaque envoi ne doit pas dépasser 5 Mo.

Chaque partie peut faire l’objet de plusieurs envois.

La soumission en version physique sous plis fermé n’est pas acceptée.

La date limite du dépôt électronique des propositions est fixée le 03 Août 2020 à 00h00 GMT, heure de Conakry.

Toute offre reçue hors délai ne sera pas prise en considération.