View Notice

CONSULTANT INTERNATIONAL ECONOMISTE DE L'ENVIRONNEMENT, CHEF DE MISSION
Procurement Process :IC - Individual contractor
Office :MADAGASCAR - MADAGASCAR
Deadline :10-Jul-22
Posted on :20-Jun-22
Development Area :CONSULTANTS  CONSULTANTS
Reference Number :92526
Link to Atlas Project :
00141913 - PLANIFICATION STRATEGIQUE ET MISE EN ŒUVRE DES ODD
Documents :
TERMES DE REFERENCE
TABLEAU DES COUTS
MODELE DE CONTRAT
CONDITIONS GENERALES
Overview :

CONTEXTE ET OBJECTIF

Madagascar a connu plusieurs événements extrêmes liés aux variabilités climatiques actuelles et passées durant ces dernières décennies. Les plus importants sont les cyclones, les inondations et les sécheresses. Ces perturbations deviennent de plus en plus fréquentes et intenses et génèrent des impacts importants notamment en matière de pertes de vie humaine, de diminution de production agricole et animale, de destruction des infrastructures, de dégradation des ressources naturelles (eaux, sols et forêts) et d’érosion côtière, rendant ainsi précaires la sécurité alimentaire, l’alimentation en eau potable et l’irrigation, la santé publique et la gestion de l’environnement et du mode de vie. Ces impacts mettent la population malgache et ses activités de développement en situation de vulnérabilité répétitive et croissante.

Le Gouvernement de Madagascar cherche à répondre aux conséquences du changement climatique sur son développement. Il a adopté plusieurs documents de politique et stratégiques (Politique Nationale de Lutte contre les Changements Climatiques, Programme d’Action National d’Adaptation au Changement Climatique, Communications Nationales sur le Changement Climatique, Contributions Déterminées Nationales, Plan National d’Adaptation, Plan d’Action Nationale de Lutte contre les Changements climatiques, etc..).

Le processus de PNA a été considéré comme un moyen pour aider à la mise en œuvre et au suivi et évaluation des CDN, « avec une vision d’insérer la dimension changements climatiques à tous les niveaux et dans tous les secteurs concernés » (République de Madagascar, 2015a), et vise « le renforcement des actions d’adaptation aux changements climatiques en tenant en compte des besoins réels du pays ». La PNLCC, en son axe 3, stipule l’intégration du changement climatique à tous les niveaux (sectoriel, national, local).

En collaboration avec le Bureau National des Changements Climatiques, du Carbone et de la REDD+ (BNCCREDD+), le Programme des Nations Unies Pour le Développement et autres partenaires, un projet d’appui à la Planification de l'adaptation (à moyen terme) dans les secteurs sensibles au climat à Madagascar a été formulé et approuvé par le Fonds Vert pour le Climat (FVC). L’objectif du projet est de répondre à la nécessité d'améliorer les évaluations des risques et de la vulnérabilité liés au climat et l’estimation des coûts pour les plans de développement sectoriels et nationaux, avec trois résultats attendus :

  • Résultat 1 : Les risques et vulnérabilités (au CC) dans le secteur de l'eau sont évalués, les coûts économiques sont estimés et les options d'adaptation des secteurs les plus vulnérables sont identifiées.
  • Résultat 2 : Les mécanismes et les capacités techniques de coordination sont renforcés pour faciliter l'intégration de l'adaptation au changement climatique dans le processus de développement.
  • Résultat 3 : Les capacités institutionnelles pour accéder au financement pour le climat, et l'engagement du secteur privé pour l'adaptation au changement climatique sont renforcées.

Le projet est exécuté selon la modalité de « Direct Implementation – DIM » du PNUD et est piloté par le BNCCREDD+ en tant qu’Autorité Nationale Désignée (AND) du FVC. Le BNCCREDD+ en tant que l’AND donnera des orientations nécessaires aux interventions du projet et fera le suivi de la mise en œuvre du projet ainsi que la supervision de l’atteinte des résultats escomptés.

Les présents termes de référence sont conçus pour le recrutement d’un Consultant International économiste de l’environnement, Chef de mission, pour l’ « identification des lacunes et des besoins pour renforcer le Partenariat Public-Privé et les financements novateurs dans les secteurs de l’agriculture, santé, gestion côtière et des écosystèmes, ressources en eau, et développement d’une stratégie d’engagement du secteur privé sur l’adaptation au changement climatique, dans ces quatre secteurs. Il travaillera en collaboration avec un consultant national.

Les personnes intéressées par le présent avis sont priées de consulter les termes de références pour amples informations.

Les offres doivent être soumises sur offres.mg@undp.org et au plus tard le 10 juillet 2022.